Luis Bruni & Pascale Coquigny  spip_logo - 17.5 ko




 L’Académie Esprit Tango
 Les pratiques
 Cours et stages de Pascale Coquigny et Luis Bruni
 Tous les cours de l’Académie
 Contact
 Lettre d’information



 Luis Bruni
 Pascale Coquigny
 Maestros


Priorités de l’enseignement - Tango Fusion - Technique de saut - Travail chorégraphique


El Pibe Palermo - El Turco Jose - La milonga « traspié » - Les piliers du tango - Liens - Murga portègne


Vidéo « Two for tango »


El Farolito (France) - Ouest France - Delo (Slovénie) - Explore Dance (USA) - El Tangauta - Elle - Elle à Paris - Guide Balado - Juste Debout - La Salida (France) - Libération - Tango Noticias (USA) - Toutango

 

English

 

Travail chorégraphique

L’intensité du mouvement

Comment donner à ressentir au spectateur une danse qui se vit à deux ? Le travail chorégraphique de Luis Bruni est axé sur l’intensité de la danse, sur la densité du mouvement.
(JPEG)
Alejandro Parente, premier danseur
étoile du Théâtre Colón (Buenos Aires).

C’est dans sa première vie, celle de danseur classique soliste au Théâtre argentin de la Plata, que Luis Bruni a réalisé sa première chorégraphie de tango argentin. En 1996, il écrit une chorégraphie pour Alejandro Parente, premier danseur étoile du Théâtre Colón, l’équivalent argentin de l’Opéra de Paris. « Avec Alejandro, commente Luis, nous avons travaillé à l’intérieur de la musique de Piazzola, dans les contretemps, les silences. Beaucoup de chorégraphes travaillent dans le temps. Nous avons voulu pénétrer dans l’esprit de la musique. Pour danser le tango, il ne faut pas connaître le temps, mais être dans l’esprit de la musique. »

En 1997, Luis Bruni écrit une courte pièce de tango contemporain pour le Festival Latin, au Canada. L’année suivante, il travaille à nouveau sur une musique de Piazolla pour Pedro Benavente « El Indio » et Mariana Dragone. En 1999, il créé une pièce pour la fermeture du Festival de Bremenhaven.

La même année, Oscar Araïz lui demande de chorégraphier un passage de Tango en gris. Oscar Araïz avait créé cette pièce en 1978, alors qu’il dirigeait l’Opéra de Genève.

(JPEG)
Festival Montpellier 2005

Depuis 2001 Luis Bruni travaille avec Pascale Coquigny avec laquelle ils produisent un répertoire chorégraphique très varié où l’on peut apprécier les différents styles du tango traditionnel au tango d’aujourd’hui.

En 2002, Juan Carlos Caceres leur demande de créer une chorégraphie sur le thème du célèbre Tango Negro et un autre thème qui lui est cher la murga portena qu’il veut faire découvrir au reste du monde.

En 2003 ils présentent un nouveau spectacle d’une heure Histoires de tango dans le lequel ils invitent le spectacteur à remonter le temps depuis l’origine du tango jusqu’à nos jours. Un voyage qui montre combien les aléas de la politique de l’Argentine ont influencé le tango, sa musique et sa danse ; des histoires authentiques loin des clichés habituels. Voir Ouest-France Mardi 9 juillet 2003

(JPEG)
Tango Negro
(JPEG)
Murga portena

 

Print    Top