Luis Bruni & Pascale Coquigny  spip_logo - 9.1 ko




 L’Académie Esprit Tango
 Les pratiques
 Cours et stages de Pascale Coquigny et Luis Bruni
 Tous les cours de l’Académie
 Contact
 Lettre d’information



 Luis Bruni
 Pascale Coquigny
 Maestros


Priorités de l’enseignement - Tango Fusion - Technique de saut - Travail chorégraphique


El Pibe Palermo - El Turco Jose - La milonga « traspié » - Les piliers du tango - Liens - Murga portègne


Vidéo « Two for tango »


El Farolito (France) - Ouest France - Delo (Slovénie) - Explore Dance (USA) - El Tangauta - Elle - Elle à Paris - Guide Balado - Juste Debout - La Salida (France) - Libération - Tango Noticias (USA) - Toutango

 

English

 

Tango Fusion

Préparation corporelle pour danseur de tango

Luis Bruni a conçu une méthode de préparation corporelle spécialement pour danseurs de tango en 1997. Elle s’adapte à n’importe quel style de tango et s’adresse aussi bien aux débutants qu’aux danseurs confirmés.

Cette méthode propose des exercices simples, basés sur la respiration, base de la relaxation, sur le déblocage de l’énergie, la flexibilité des articulations, la tenue musculaire, la conscience corporelle et la stimulation de la créativité.

Elle donne aux danseurs de tango des éléments fondamentaux :

- Apprendre à exploiter ses capacités par une meilleure connaissance de son corps pour arriver à la fluidité du mouvement.

- Acquérir une bonne posture, équilibre, souplesse, bon contact au sol.

- Reconnaître et corriger les mauvais mouvements qui entraînent à court ou long terme des perturbations sur les articulations et la musculature (dos, genoux, épaules...).

- Reconnaître les exigences physiques du tango. Par exemple, dans un simple pivot, mouvement-clé dans l’évolution des structures du tango (sacada, boleo, giro), le corps exige un mouvement qui n’est pas naturel.

- Apprendre à travailler les mouvements avec poésie, point essentiel pour un danseur.

Complément au cours de tango, cette méthode permet d’évoluer selon ses possibilités, de reconnaître ses limites pour pouvoir les exploiter avec un minimum d’énergie et un maximum d’efficacité, c’est l’opportunité de travailler en individuel toutes les complications qui apparaissent dans la danse de couple.

voir article du Guide Balado

(JPEG)

Commentaire de Hélène et Jean-Paul tous deux kinésithérapeutes :
(JPEG)

« Les danseurs sont de plus en plus nombreux à souffrir de problèmes articulaires ou musculaires (colonne, épaules, genoux, pieds) par une mauvaise connaissance et utilisation du corps ! »

 

Print    Top