Luis Bruni & Pascale Coquigny  Luis Bruni et Pascale Coquigny




 L’Académie Esprit Tango
 Les pratiques
 Cours et stages de Pascale Coquigny et Luis Bruni
 Tous les cours de l’Académie
 Contact
 Lettre d’information



 Luis Bruni
 Pascale Coquigny
 Maestros


Priorités de l’enseignement - Tango Fusion - Technique de saut - Travail chorégraphique - Stages d’enseignement du tango


El Pibe Palermo - El Turco Jose - La milonga « traspié » - Les piliers du tango - Liens - Murga portègne


Vidéo « Two for tango »


El Farolito (France) - Ouest France - Delo (Slovénie) - Explore Dance (USA) - El Tangauta - Elle - Elle à Paris - Guide Balado - Juste Debout - La Salida (France) - Libération - Tango Noticias (USA) - Toutango

 

English

 

Juste Debout

Juste Debout le magazine des autres danses N°15 de décembre 2007 dédie sa partie Zoom à Pascale Coquigny et Luis Bruni

Bien plus qu’une simple école, l’Académie Esprit Tango, au coeur du 20ème arrondissement de Paris, est un lieu d’échange, d’exposition, de concert et de conférence pour tous les passionnés. Nombreux sont les distraits qui passent devant la Roulotte à Vapeur sans s’apercevoir qu’au premier étage existe ce lieu charmant et convivial. Zoom sur Luis Bruni et sa partenaire Pascale Coquigny, un couple de danseurs pas comme les autres.

(JPEG)
Académie Esprit Tango

A l’entrée, un accueil bar et son coin lecture, encadré par deux salles d’une surface totale de 250m2 comme un immense parquet de bal. Une fois par semaine, d’ailleurs, les tangueros du monde entier se donnent rendez vous pour y pratiquer la milonga. Du mardi au samedi Luis et Pascale enseignent à des élèves majeurs de tous niveaux. Leur approche originale séduit immédiatement : privilège accordé à l’écoute de soi et de l’autre, au dialogue, à la sensibilité et la créativité. " Il est important que nos élèves sentent l’essence du tango, explique Luis. Ses origines, son histoire, sa musique, ce que signifie cette danse...". En témoignent les portraits d’illustres tangueros accrochés aux murs de l’académie et les ouvrages en consultation un peu partout. Ils souhaitent donner confiance aux élèves et former des danseurs autonomes. "C’est la raison pour laquelle notre enseignement n’est pas exclusif, précise Pascale. Nous proposons une base qui permettra aux danseurs d’être libres et de choisir leur tango."

Pascale accorde beaucoup d’imporance à revaloriser le rôle de la femme. "Contrairement aux idées reçues, affirme-t-elle, la femme participe et ne fait pas que suivre son partenaire. Le tango est un dialogue : la femme répond, mais propose aussi. Une véritable conversation des corps." Luis, lui a mis en place en 1997 à Buenos Aires une préparation corporelle appelée "Tango Fusion" : " Cette méthode est basée sur des exercices simples, précise-t-il, et vise à apprendre au danseur à connaitre son corps et à bien le placer." A son actif également une "technique de saut" destinée aux danseurs professionnels : il s’agit d’apprendre à guider des sauts spontanés pour enrichir sa danse. Au sortr de cette rencontre avec ces deux personnalités mordues et généreuses, on se laisserait bien séduire par un pas de tango à l’académie. Avis aux amateurs !

Gaëlle Piton

 

Print    Top